Ay Carmela !

Texte José Sanchis Sinistera

Mise en scène Raymond Vinciguerra

Avec

Severine Ferrer

Jacques Dau

Raymond Vinciguerra - Metteur en scène

Raymond Vinciguerra est né à Marseille. Fortement marqué par le brassage de cette ville caractérisée par l’ailleurs, il débute une formation pluridisciplinaire qui lui permet d’aiguiser son regard. Sa rencontre avec l’équipe de Richard Martin du Théâtre Toursky est décisive, elle lui ouvre les portes d’ un théâtre libre et engagé, marqué par la mouvance contestataire et révoltée des années post-68. À leurs côtés, il participe à de nombreuses créations (Onirovie, Procès du clown, La décharge, Opéra des rats) et devient conseiller artistique du théâtre de 1996 à 1998. Il multiplie les rencontres et les collaborations en jouant sous la direction de Richard Martin, Françoise Chatôt (Théâtre Gyptis), Philippe Granarolo (Cie Bleue Marine), Antoine Tudal (Théâtre de l’Acte), Michel Grisoni (Théâtres de Tarascon et de Beaucaire)…

Curieux, il réalise de nombreuses apparitions au cinéma et pour le petit écran. En parallèle, il fonde en 1988 la compagnie Tétra-Art qui lui donne les moyens d’impulser ses propres projets, en tant que metteur en scène, comédien mais aussi scénographe. Il explore les genres au fil de ses créations : du classique (Aristophane) au vaudeville (Goldoni, Feydeau) de l’absurde (Ionesco, Debauche) à la poésie populaire (Ferré, Hrabal) jusqu’à la plus récente dramaturgie existentielle en 2009, lorsqu’il choisit de monter La Chute de Camus…

En pédagogue alerté plus que jamais concerné par la sensibilisation artistique des publics amateurs, Raymond Vinciguerra a dirigé pendant plus de dix ans des ateliers de pratiques théâtrales au Théâtre du Chêne Noir à Avignon et dans un vaste réseau de collèges et lycées de la région PACA. Il continue à diriger ceux du CNRS de Marseille. Il intervient également auprès de l'Université d'Aix-Marseille et de l'IPE d'Aix en Provence

Pour plus d'informations ...

Severine Ferrer - Actrice

Née le 31 octobre 1977 à Mont­pel­lier, Séve­rine Ferrer passe une grande partie de son enfance sur l’Île de la Réunion où elle anime déjà plusieurs émis­sions de télé­vi­sion dès l'âge de 9 ans. Précoce et talen­tueuse, la petite miss du pays est promise à un grand avenir. Pour forcer le destin, elle rejoint la métro­pole et commence des cours de théâtre. Fin des années 90, elle décroche ses premiers rôles dans des séries télé telles que Studio Sud et colla­bore même dans des films commeDelphine 1, Yvan 0.  

En 1997, c'est en animant la célèbre émis­sion Fan de, véri­table carton d'audi­mat, que la jeune femme va être révé­lée au grand public. Son succès ne s’ar­rête pas là ; après un bref passage à la chan­son, elle conti­nue à jouer au théâtre et pour la télé­vi­sion. En 2005, elle est licen­ciée par M6 et se consacre unique­ment à sa carrière sur les planches. Elle joue dans de nombreuses pièces à succès comme Ma mère me rend dingue ! ou Enfer et contre tout

Séve­rine Ferrer s'illustre égale­ment en poli­tique en étant élue conseillère muni­ci­pale en mars 2014, à Chatou.

 

 

Wikipédia ...